Archive | SARTROLOGIE

26 mars 2014 ~ 1 Commentaire

Plan et citations de la conférence sur Sartre et l’espace

SARTRE : De l’espace perçu à l’espace pictural (en passant par l’espace imaginaire) I)                    Petite phénoménologie de l’espace sartrien a)       Espace en-soi versus temporalité du pour-soi b)       Subjectivation / relativisation de l’espace c)        Ni idéalisme, ni réalisme d)       La caution de la science moderne   II ) Suffisance du phénomène spatial : comment le décrire ? a)        La suffisance […]

Lire la suite

26 mars 2014 ~ 1 Commentaire

Conférence sur Sartre et l’espace au Lycée Blaise Pascal 17H30 S. 412 le 27.03.14

  (1) SARTRE : De l’espace perçu à l’espace pictural (en passant par l’espace imaginaire)               (2) Il n’y a à aucun moment dans l’œuvre de Sartre une thématisation exclusive de l’espace, même dans « L’Etre et le néant », somme phénoménologique où Sartre passe en revue à peu près tous les champs du réel, et même […]

Lire la suite

31 mars 2013 ~ 0 Commentaire

Réconcilier Sartre et Merleau-Ponty grâce à l’art ?

CONCLUSION DE THESE Le « qui-perd-gagne » appliqué à l’esthétique picturale sartrienne   « Quand on veut changer la vie, il faut changer la peinture » « Coexistences », SIT IX, p. 320.               Toute esthétique se trouve inévitablement confrontée à la question de son unité, surtout si elle s’inscrit dans une perspective phénoménologique et vise à traduire les multiples modalités […]

Lire la suite

09 février 2013 ~ 1 Commentaire

Trois fois rien ou comment 3×0=1

L’homme est trois fois rien. Le pour soi est en effet le seul être qui ait le sentiment de sa propre gratuité : il se sent de trop, n’étant là pour rien et ce rien se décline de trois manières, il n’est presque rien pour trois raisons essentielles : 1) au sens où le pour soi est là à […]

Lire la suite

02 janvier 2013 ~ 0 Commentaire

Le complexe de Jonas

    Monstre à tête d’oiseau, Bosch    Le Jardin des délices, par Jérôme Bosch Le Jardin des délices, Détail par Jérôme Bosch « Nous proposons de remettre les images dans la double perspective des songes et des pensées » indique Bachelard à la fin de « La terre et les rêveries du repos ». Car l’image aide à penser […]

Lire la suite

30 décembre 2012 ~ 0 Commentaire

Comment arrêter de fumer : la méthode Sartre

  Quand nous nous approprions un objet (stylo, appartement, personne aimée etc…) nous cherchons, explique Sartre dans « L’Etre et le néant », à nous approprier l’être de la chose plutôt que sa fonction ou sa manière d’être, à titre de représentant concret de l’être-en-soi et de la pleine coïncidence à soi que nous avons originellement perdue […]

Lire la suite

30 décembre 2012 ~ 0 Commentaire

Petite phénoménologie de la caresse

Le Baiser, de KLIMT Souffrance et joie sont les deux versants constitutifs du désir ; c’est pourquoi le désir est l’affect des affects, le plus contradictoire et le plus intense des affects, un plaisir mêlé de souffrance que Platon rejetait comme « impur » ; c’est parce qu’il est trouble qu’il nous trouble  – comme l’eau trouble, il y […]

Lire la suite

02 décembre 2012 ~ 0 Commentaire

Sartre et le jazz

  « Le jazz, c’est comme les bananes, ça se consomme sur place » lâche Sartre dans une revue américaine : une musique sans parole ne vaut-elle pas mieux, parfois, qu’une parole en l’air ? Il y a mieux, en effet : à trois reprises, dans La Nausée, Roquentin oppose le temps de l’existence au temps de la musique, dont […]

Lire la suite

02 décembre 2012 ~ 3 Commentaires

Etre (en soi) ou exister (pour soi), il faut choisir …

L’art nous aide-t-il à exister ou bien nous fige-t-il dans la posture d’une chose en soi, tel un bloc de ciment ? L’œuvre d’art doit-elle être achevée et exposée donc figée pour devenir ce qu’elle est ? N’y a-t-il pas un risque de retour à l’en soi ? La question, pour Giacometti, sera par exemple de savoir « comment […]

Lire la suite

24 novembre 2012 ~ 0 Commentaire

SARTRE LEXIKON (en construction)

Le continent Sartre ne saurait être totalisé ni se laissser épuiser par un index, aussi complet soit-il, mais c’est précisément la raison pour laquelle il pourrait s’avérer utile d’en constituer comme une carte topographique, laquelle comprendrait autant de routes principales (concept-clefs), de reliefs et de végétation de surface (concept archi-connus) que de routes départementales (exemples, images, figures ou schèmes […]

Lire la suite

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus